Jaloux à en avoir mal au ventre. Sentiment de possession de l’autre, c’est pas bien, et patati et patata, que ne nous a-t-on bassiné avec la jalousie.

Unknown-2
  • Facebook
  • Twitter
Moi, perso, je suis jaloux et j’aime ça. D’abord parce que ça me prouve dans la chair que j’aime. Que j’aime à en avoir mal au ventre. Ben ouais, ça fait mal au bide la jalousie, ça chauffe le visage et ça fait mal aux dents à force de serrer les molaires du fond.
Pas grave, aujourdh’ui c’est 1er mai et les Femen ont exhibé leur poitrail à la manif des Le Pen. Le conflit familial entre le père et la fille s’est effacé devant ce que la France a failli oublié pour accepter les 30 % du Front. Ben ouais, à coup de Sieg Heil et autres bras tendus, ces nanas joliments nues des seins nous ont jeté à la figure nos souvenirs de l’évidence : le Front national, c’est un parti de fachos. Dehors il pleut, et devant les images BFM, j’ai ressenti les mêmes symptômes que ce jour-là dans mon lit soumis à la jalousie mais pour une autre raison.
La République, cette salope, qui se laisse violer par un Jean-Marie qui exhorte à fiche les immigrés à la porte du pays qu’ils ont contribué à relever de ses ruines, une Marine qui assimile mes pairs à des assassins parce que physiquement maghrebins. Cette République si fragile, si putain, qui pour résister à l’oppression des démagogues se fait défendre par ses nouvelles Mariannes aux seins nus, si fragiles, si belles, si fortes. Et nous si beaufs devant nos télés. La tendresse de Cabu nous a-t-elle fait accepter l’Humanité de la connerie humaine ? Les uns se diront que ces filles aux nichons exagèrent, les autres qu’il ne faut pas céder à l’extrémisme. Oublier pour mieux gérer, ou pas. In fine, dans le verbe comme dans le texte, les électeurs du Front national sont aussi des racistes.
Bref, avant j’étais jaloux d’amour, aujourdh’ui encore par amour de la République. Que n’ai-je eu l’idée et le courage de me mettre sein nu au balcon de ce grand hôtel pour crier mon amour de la liberté. Que n’ai-je tendu mon bras devant ces fachos blancs anti blacks et anti beurs par amour de l’égalité. Que n’ai-je pris une mandale pour exhibitionnisme avéré par amour de la fraternité. Demain est un autre jour, les Le Pen courent toujours.
Share This

Share This

Share this post with your friends!